missive

missive [ misiv ] adj. f. et n. f.
• 1456; du lat. missus, p. p. de mittere « envoyer »
1Dr. Lettre missive : tout écrit qu'une personne envoie à une autre par l'intermédiaire d'un particulier ou de la poste (lettre, carte postale, carte-télégramme, télégramme).
2 N. f. (1580) Littér. ou plaisant Message écrit. lettre. « Elle déchira l'audacieuse missive » (Laclos).

missive nom féminin (latin missus, envoyé) Littéraire. Tout écrit que l'on envoie à quelqu'un ; lettre. ● missive (synonymes) nom féminin (latin missus, envoyé) Littéraire. Tout écrit que l'on envoie à quelqu'un ; lettre.
Synonymes :
- épître
- mot
missive adjectif féminin Lettre missive, tout écrit qu'une personne confie à un particulier ou à la poste pour la faire parvenir à quelqu'un. ● missive (expressions) adjectif féminin Lettre missive, tout écrit qu'une personne confie à un particulier ou à la poste pour la faire parvenir à quelqu'un.

missive
n. f. et adj. Lettre, écrit que l'on envoie à qqn.
|| adj. DR Lettre missive.

⇒MISSIVE, adj. et subst. fém.
A. ADMIN. PUBL., DR. (Lettre) missive. Lettre destinée à un correspondant officiel. Les missives que voici sont presque toutes de nous; nous n'y avons mêlé quelques lettres des rois, des ministres, (...) que pour (...) éclaircir quelques articles de nos propres lettres (CHATEAUBR., Congrès Vérone, t.1, 1838, p.415). Au premier rang des documents assimilés se placent les lettres missives (L'Hist. et ses méth., 1961, p.667).
B.Subst. fém., fam. ou iron. Lettre. Reçu une lettre de Mme de F. Me dit avoir déterré une position avantageuse pour ma protégée Maria (...). — Réponds à la gracieuse missive par un billet plus gracieux encore (BARB. D'AUREV., Memor. 1, 1836, p.42). Du moment que tu me traces un beau programme, où tu m'annonces une avalanche de missives, n'ai-je pas raison de t'en vouloir, lorsque tu restes un grand mois silencieux (ZOLA, Corresp., 1860, p.77):
—. Le messager de la poste leur remit enfin la lettre des îles. Ils ne s'attendaient guère à pareille missive. C'était un notaire qui écrivait que Jérôme Grange était décédé au mois d'août et que ses affaires demandaient la présence des ayants-droits.
POURRAT, Gaspard, 1925, p.11.
[Avec une nuance solennelle, officielle] V. analyse ex. 23.
Prononc. et Orth.: [misi:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1454 lettre missive «lettre adressée à un correspondant» (Cart. de l'Église St Pierre de Lille, 1022 ds DELB. Notes mss); 1465 subst. (Doc. concernant l'hist. de la Belgique, II, 216 ds BARTZSCH, p.125). Dér. sav. du lat. missus, part. passé de mittere «envoyer». Fréq. abs. littér.:113.

missive [misiv] adj. f. et n. f.
ÉTYM. 1454, adj.; du lat. missus, p. p. de mittere « envoyer ».
1 Adj. f. || Lettre missive. a Lettre d'affaires destinée à être envoyée immédiatement.
b Dr. Écrit qu'une personne envoie à une autre pour s'entretenir avec elle, lui communiquer sa pensée et qui est confié à un particulier ou à la poste. || Les lettres missives comprennent : les lettres, les cartes postales, les cartes-télégrammes et les télégrammes.
2 N. f. (1580, Montaigne). Cour. Lettre. Babillarde, billet, dépêche, lettre, message, mot, pneumatique. || Faire, envoyer une missive (→ Fleur, cit. 15). || Une longue missive. Épître. || Missive galante. Poulet (fam.).
1 «  la lettre et son auteur m'inspirent un égal mépris. On m'obligera de ne m'en plus parler ». En disant ces mots, elle déchira l'audacieuse missive (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, XXXIV.
2 Une lettre peut, comme un homme, avoir mauvaise tournure. Gros papier, pli grossier, rien qu'à les voir, de certaines missives déplaisent.
Hugo, les Misérables, IV, IX, IV.
3 Sur ce, très chère, adieu. Car voilà trop causer,
Et le temps que l'on perd à lire une missive
N'aura jamais valu la peine qu'on l'écrive.
Verlaine, Fêtes galantes, Lettre.
REM. Le mot est marqué par rapport à lettre, et souvent plaisant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Missive — Mis sive, a. [See {Missive}, n.] 1. Specially sent; intended or prepared to be sent; as, a letter missive. Ayliffe. [1913 Webster] 2. Missile. The missive weapons fly. Dryden. [1913 Webster] {Letters missive}, letters conveying the permission,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • missive — Missive. Ce terme n est en usage à l adjectif que dans cette phrase, Lettre missive, qui signifie proprement une lettre escrite pour envoyer a quelqu un. Il est un peu plus usité dans le substantif, mais il est renfermé dans le style familier, &… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Missive — Mis sive, n. [F. lettre missive. See {Mission}, n.] 1. That which is sent; a writing containing a message. [1913 Webster] 2. One who is sent; a messenger. [Obs.] Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • missive — [mis′iv] n. [Fr (lettre) missive < ML missivus < L missus, pp. of mittere, to send: see MISSION] a letter or written message …   English World dictionary

  • Missīve — (lat.), soviel wie Sendschreiben …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Missive — Missīve (lat.), Sendschreiben, amtliche Zufertigung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • missive — index dispatch (message), note (brief comment) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • missive — (n.) mid 15c., commandment, noun use of adjective (mid 15c.) meaning sent by superior authority, from M.L. missivus for sending, sent, especially in littera missiva letters sent, from L. missus, pp. of mittere to send (see MISSION (Cf. mission)) …   Etymology dictionary

  • missive — *letter, epistle, note, message, dispatch, report, memorandum …   New Dictionary of Synonyms

  • missive — [n] written communication dispatch, epistle, letter, line, memo, memorandum, message, note, report, word; concepts 271,278 …   New thesaurus

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.